Un (e) (1) Responsable formation en aménagement de jardins oasiens (Référence DJIB/SUPPORTS/005/17/DJIB)

Un (e) (1) Responsable formation en aménagement de jardins oasiens (Référence DJIB/SUPPORTS/005/17/DJIB)

offre d’emploi externe et interne - djibouti
en tant qu’association humanitaire reconnue d’utilité publique fondée en 1979, action contre la faim intervient dans 47 pays dans les domaines de la nutrition, de la santé, de la sécurité alimentaire, des risques et des catastrophes, de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. dans le cadre de nos programmes nous recherchons actuellement :

un (e) (1) responsable formation en aménagement de jardins oasiens
(référence djib/supports/005/17/djib)
base de travail : djibouti - ville
zone de travail : djibouti


rattachement responsable hiérarchique : chef de projet sécurité alimentaire et moyens d’existence (same)
responsable fonctionnel : responsable des départements programmes / directeur pays.

encadrementpartenaire ong locale
association des bénéficiaires/bénéficiaires locaux
formateurs des bénéficiaires locaux

zone d’intervention: district sanitaire de dikhil, tadjourah et obock
champ d’intervention/contextefinancé par europeaid, acf met en œuvre un projet visant à renforcer la sécurité alimentaire des communautés agro-pastorales des régions de dikhil, tadjourah et obock, par le développement de productions complémentaires au pastoralisme, et le renforcement des capacités locales.
les principales activités sont :

-le renforcement des capacités des organisations de la société civile locale sur les plans opérationnels (organisation, gestion financière) et techniques (techniques agricoles)
-la mobilisation et la formation des bénéficiaires pour la création de ferme avicole
-la création, l’aménagement et la réhabilitation de périmètres maraichers.

objectif principal du poste:
informer et former les bénéficiaires des périmètres maraichers aux techniques de productions agricoles durables en milieu oasien.

mission 1 : identifier les besoins de formation
-prendre connaissance de l’environnement agricole de la zone d’intervention du projet ;
-déterminer/identifier les parties concernées par le plan de formation
-mener les entretiens de recueil de l’information des besoins en formation auprès des parties concernées (acf, partenaire d’exécution du projet, bénéficiaires, etc.) extérieurs.
-identifier les thèmes de formation en prenant compte les aspects théoriques et pratiques de la formation

mission 2 : proposer une offre de formation structurée

-formuler et définir des objectifs de formation adaptés aux pratiques agricoles locales ;
-identifier les actions à mener et les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs ;
-concevoir et adapter des outils pédagogiques (méthodologie, thèmes et contenu de modules) ;
-construire le cahier des charges des formations.

mission 3 : assurer les formations
-assurer la planification et la logistique des formations (invitations, réservation des espaces de formation, préparation du matériel didactique, contact avec les organismes, repas, etc.) ;
-conduire et animer les sessions de formation théoriques et pratiques auprès des différentes catégories de public (ong locales, ménages ruraux bénéficiaires) ;
-assurer l’acquisition des savoirs et savoir-faire ;
-produire et mettre à disposition des participants le matériel et le manuel de formation ;
-evaluer et produire les rapports de formation.

mission 4 : coordonner l’action auprès des partenaires

-se coordonner avec les autres acteurs (étatique et non-étatique) dans le domaine de la sécurité alimentaire : agences de coopération, ong partenaires, institutions locales et administration, dans les zones ou acf travaille et partager les rapports et la collecte des informations ;
-assurer la connaissance et la transparence des activités same auprès des partenaires, des autorités locales et de la société civile.
-apporter un soutien technique régulier aux populations bénéficiaires

relations et objet des relationsinternes
-chef de projet same: relation d’informations et hiérarchique programme.
-rdd/directeur pays : hiérarchique fonctionnel.
-equipe de la zone d’intervention : encadrement hiérarchique et support technique.
-départements support au niveau de la base : collaboration et échange d’information.
-référent agriculture durable (siège)
externes
-ong partenaire eva : collaboration étroite, appui technique sur les domaines clés, réflexion stratégique intégrée
-autorités locales (ministère de l’agriculture) : communication, échange d’information.

responsabilité de reporting
-rapport mensuel
-rapport de suivi et de capitalisation.
-participer au rapport bailleur

diplome / niveau d’etudes :
•etre titulaire d’un diplôme dut en sciences agraires/ agronome/zootechnicien dans un domaine en relation avec l’agriculture/élevage ou en techniques agricoles, niveau type bac +3 (ou plus);
•justifier d’au moins 3 ans d’expérience de travail dans un domaine similaire en particulier dans des zones rurales d’afrique
•avoir une expérience sur les systèmes de production en zones oasiennes;
•avoir un intérêt pour l’agriculture durable, la formation des formateurs, le renforcement de capacités des partenaires locaux
•avoir une expérience avérée dans l’organisation et l’animation d’ateliers et de sessions de formation en techniques agricoles.
•posséder une qualité de formateur avec l’utilisation des outils pédagogiques adéquats au public adulte etc.
•avoir une capacité de travail en équipe

•competences specifiques et niveau d’experience
indispensables
le formateur en agriculture en aménagement des jardins oasiens devra faire la preuve de ses compétences en :

connaissances des systèmes de production en zone d'agriculture oasienne (milieu aride et semi-aride) ;
familier des principaux enjeux relatifs aux sociétés agro-pastorales en mutation ;
connaissances appliquées dans les domaines de la sécurité alimentaire ;
capacité à adapter la démarche et les contenus pédagogiques aux besoins des différents « publics » de la formation
capacité à gérer et animer des groupes hétérogènes (besoins et niveaux) et à varier les modalités d’animations pédagogiques
capacité à sélectionner les outils et à concevoir des contenus et des supports pédagogiques adaptés aux objectifs visés
-capacité à travailler en équipe, en mode projet et en partenariat avec divers acteurs
appreciees -expérience humanitaire.
-expérience d’acf souhaitée
-expérience pays de la péninsule afro-arabique.
-expérience de travail avec les ong locales.
-connaissance de l’afar, arabe serait un atout

contenu du dossier de candidature :
sera considéré comme complet un dossier comprenant :
un curriculum vitae (cv) mentionnant un numéro de téléphone et une adresse e-mail valide,
une lettre de motivation en français
une copie de la pièce d’identité
une copie du ou des diplôme(s)

important : aucune candidature ne sera acceptée sans la mention du poste et sa référence. l’ensemble des documents indiqués ci-dessus doivent impérativement être réunis sans quoi les candidatures ne seront pas considérées. tout dossier incomplet ne sera donc pas pris en compte.

clôture de l’offre d’emploi et date limite du dépôt des candidatures :
la date limite de dépôt des candidatures est fixée au dimanche 13 aout à 14h30. au-delà aucune candidature ne sera acceptée.

dépôt des candidatures

les dossiers de candidature peuvent être
•déposés dans une enveloppe scellée : au bureau d’action contre la faim, quartier gabode 5, lot. ab, n°118 à djibouti-ville, bp 2049, tél 21 34 59 28
ou
•envoyés par e-mail à l’adresse suivante : rhrecrut@dj.missions-acf.org

Emplois & Services, Emplois
31 juillet, 2017

Contacter l'annonceur

Votre message sera envoyé à l'annonceur et ne sera pas rendu public.
Attention !
Méfiez-vous des propositions trop alléchantes et des prix trop bas.
Il ne faut jamais envoyer de l’argent par virement bancaire ou à travers les agences de transfert d’argent lors de l’achat des biens disponibles sur le site.